« Jardin-enfants »

installation in situ et immersive pour des tout-petits, Centre Tignous d’Art Contemporain, Montreuil, 2021

Imaginée comme un paysage à la hauteur des tout-petits, cette proposition est un clin d’oeil à l’univers de la petite enfance et une ouverture sur le vivant, construite sur les notions de croissance (développement) et d’« en devenir », à travers un imaginaire végétal. Pensée comme une friche, les bébés peuvent y croiser des coussins radis ou insectes, une petite serre sous laquelle ramper, des gants de jardiniers, une piscine de marrons, des livres, des peintures, autant de supports pour faire émerger de nouvelles histoires et inviter à continuer d’alimenter ce jardin.

Jardin-partagé : l’installation s’ouvre sur la série de peintures L’été (2021) de Vanessa Dziuba (plasticienne) et une sélection de livres réalisée par Céline Gardé (médiathécaire). La musicienne Marisol Mottez m’a accompagnée à imaginer ce jardin, conçu en grande partie lors d’une résidence de deux mois au Chalet Mauriac.

Cette expérience montreuilloise marque la première étape d’un travail en mouvement qui évoluera selon les lieux d’accueil, les rencontres, les saisons.


Un aperçu plus complet du « Jardin-enfants » est visible ici.

Loren Capelli, janvier 2022